Research focus: Policy for best-value biological medicine in Belgium

PhD project by Yannick Vandenplas (KULeuven)

EUPATI BE lancera une nouvelle série d’articles axés sur la recherche afin d’attirer plus d’attention sur la recherche qui est menée là où le patient a une voix critique. Cet article de recherche met l’accent sur le doctorat de Yannick Vandeplas (KULeuven).

Éducation des patients et le rôle des associations de patients sur les biosimilaires. 

Les médicaments biologiques sont des molécules produites par des organismes vivants. Au cours des dernières décennies, les médicaments biologiques ont conduit à une amélioration significative du traitement de diverses maladies complexes, potentiellement mortelles et chroniques. En raison d’un processus de développement et de fabrication complexe, les thérapies biologiques ont un coût plus élevé que les médicaments traditionnels. Après la perte des exclusivités, les médicaments biosimilaires sont autorisés à générer de la concurrence sur le marché. Les biosimilaires réduisent ainsi les coûts et offrent potentiellement un meilleur accès aux traitements nécessaires. 

Les attitudes et les connaissances des patients sur les médicaments biosimilaires constituent l’un des éléments déterminant le succès de l’adoption des biosimilaires. Des recherches précédentes indiquent que les connaissances des patients concernant les biosimilaires sont limitées dans les pays européens. Afin de résoudre ces lacunes existantes dans les connaissances, il a été suggéré que les associations de patients pourraient jouer un rôle important en fournissant des informations correctes et impartiales aux patients. Cependant, les informations sont dispersées et par conséquent les efforts éducatifs des organisations européennes de patients concernant les biosimilaires seront regroupés. Pour cela, des informations orientées patient sur les biosimilaires sur les sites internet des membres du Forum Européen des Patients (EPF) et de l’Alliance Internationale Européenne des Organisations de Patients (IAPO) seront collectées au cours de cette étude. En conséquence, un aperçu des informations pour les patients sur les biosimilaires sera obtenu. En outre, une revue de la littérature sera effectuée afin d’examiner comment l’information et la communication aux patients sur les biosimilaires peuvent être améliorées. Ce projet de recherche est soutenu par l’Institut National d’Assurance Maladie-Invalidité (INAMI). 

For more info: yannick.vandenplas@kuleuven.be